Zhongdian

zhongdian shangri-la

Zhongdian (ou, nouvelle appellation, Shangri-La) c'est déjà le Tibet (en tout cas historiquement et son nom tibétain est Gyalthang). C'est le pays des Khampas (traditionnellement bandits ou troupes d'élite du Dalai-Lama).
On peut encore rencontrer de fiers montagnards le poignard à la ceinture arpentant les rues de la ville.
Situé sur un plateau à 3500 m d'altitude, la région est riche en herbes médicinales et champignons divers dont le réputé et très cher "matsutaké" dont toute la production est achetée par les japonais (très apprécié en cuisine, il est censé aussi protéger du cancer).
Le yak fait partie de la nourriture de base avec l'orge. L'habitat est typiquement tibétain. Aux environs de nombreuses ballades sont possibles : lac Napa (10km nord-ouest), la lamasserie Guihua à Songzhanlin (5km de Zhongdian) qui est le plus grand temple bouddhiste tibétain en Chine.
En direction du sud-est le lac Bitahai (25 km) puis à 110 km Baishuitai (très beau site avec des terrrasses de calcaire blanc) valent le trajet pour leurs paysages et les villages tibétains authentiques. Une nouvelle route relie maintenant Baishuitai à Lijiang via Qiatou.
Les autorités du Yunnan font un gros battage pour promouvoir le tourisme dans cette région, il lui ont même attribué le nom marketing 'Shangri-la' sensé avoir un rapport avec le lieu imaginaire inventé par l'écrivain américain J. Hilton dans les années 30...
Dernière nouvelle: le gouvernement chinois a décidé d'y créer le plus grand parc régional du pays afin de préserver la nature sauvage des lieux (1300km2, autour de Bitahai): le Parc national de Putacuo.

A noter que Zhongdian est la porte d'entrée pour le Tibet au départ du Yunnan:
*par avion direction Lhassa (1h45, environ 2500 yuan)
*en 4x4 (8 jours, passer par une agence, environ 15000 yuan pour 4, visa et chauffeur compris)
* à vélo (oui, oui, si on a la forme, il y en a qui le font)