Hekou

hekou

 

Ville frontière avec le Vietnam, Hekou est pleine de charme. On sent l'ambiance d'une ville ouverte à tous les échanges depuis longtemps.
Les avenues sont jalonnées de terrasses de café où on sirote des jus de fruits frais. Rencontres fréquentes et vite pénibles avec les chinois qui veulent parfaire leur anglais ou vous proposer toutes sortes de prestations ou bimbeloterie.
C'est l'endroit le plus bas du Yunnan (quelques mètres au-dessus du niveau de la mer), il y fait donc très chaud et humide. La végétation est luxuriante, tous les fruits tropicaux y poussent.
Au petit matin gros embouteillage de vélos et charrettes chargés de plusieurs mètres cubes de marchandises par les voisins vietnamiens venus faire des achats et repassant la frontière.
Le pont de chemin de fer construit par les français au début du siècle est toujours là.
On peut se baigner à la piscine, se faire faire un massage de pieds, tête ou complet à toute heure.
On peut bien sûr manger vietnamien dans le marché couvert.
Dans le quartier près de la gare routière, un négociant vend et fait goûter ses liqueurs médicinales à base de serpents.